Jean-Louis Brunati METAMORPHIC

Jean-Louis Brunati METAMORPHIC

L'acte de peindre

La peinture naît de l'obscurité. Comme un soleil agissant par saccade et contre-coup,  comme si elle s'affrontait  à la nuit tenace qui ne cède sur rien, elle s'arc-boute à son seul désir, révélant par fusées l'épaisseur des choses, la saveur des formes, le silence  des lieux qui n'ont rien demandé à personne. La peinture s'autorise, elle est butée. Elle prend ses responsabilités. Elle se repère d'elle-même et de quelques illuminations.

Comment faire obstacle à la répétition tout en s'en servant? Comment  apprendre des maîtres tout en s'en déprenant? Comment avancer dans un vide qui n'est pas le néant et qui  est peut-être d'ailleurs son plus sûr contraire?



09/11/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres