Jean-Louis Brunati METAMORPHIC

Jean-Louis Brunati METAMORPHIC

Le jour est un obus

Tu t'enfriches, tu t'enfriches,

Ton coeur empoisonné 

Te pend au nez, et tu machonnes ton destin

Tu as,

Le malheur difficile et l'alarme facile.

Tu parles comme un oiseau blessé 

De choses qui ne te regardent pas.

Ton coeur emboussolé rêve d'ambassade vers des terres

Qui existent si peu,  et tes poupées gonflables

Récitent parfumées l'ode inodorante

Qui te maintient couché,

Tu t'en friches! 

Le jour est un obus qui te passe à coté.



17/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres