Jean-Louis Brunati METAMORPHIC

Jean-Louis Brunati METAMORPHIC

Sans moi

Je suis le fils du sourire défunt

De l'impeccable  trempe

L'oasis court dans mes veines assoiffées

Et le temps ce buvard qui m'assèche

Fait luire à  l'horizon les menus pas  qui me précèdent

Les yeux bandés j'avance infiniment

Sans savoir la carte éparpillée du monde

Du fleuve s'élèvent les effluves qui m'orientent

Et l'avenir s'imagine seul

dans la caverne où  l'esprit s'éprend de rien

Où presque 



06/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres